Santé sexuelle et cancer

Dernière mise à jour : lundi 20 septembre 2021

Le cancer et ses traitements peuvent avoir des conséquences physiques et psychologiques, souvent temporaires, parfois définitives, qui affectent la vie intime et la sexualité du patient.

Une baisse du désir, générée par la fatigue physique et psychologique pendant et après les traitements est normale, elle est généralement temporaire et disparaît avec la fin des traitements.

Les effets du cancer sur la sexualité dépendent à la fois des traitements (chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, etc.), de la sévérité de la maladie, de la façon dont vous viviez votre relation à l’autre et de votre sexualité avant la survenue du cancer.

Les difficultés peuvent être physiques, mécaniques, notamment liées à des interventions chirurgicales comme par exemple l’ablation de la prostate chez l’homme.
Elles peuvent également avoir une composante psychologique : par exemple la peur d’être dévalorisé aux yeux de l’autre, une perte d’estime de soi et des doutes sur ses capacités de séduction.

Un peu de temps peut être nécessaire pour intégrer les conséquences physiques et psychologiques de la maladie et de ses traitements et pour s’y adapter.

Pour plus d’informations : Consultez le site de l’INCaInstitut National Du Cancer et celui de l’AFSOSAssociation Française Des Soins Oncologiques De Support.

Groupe de travail "Cancer et sexualité"

Le groupe de travail Cancer et sexualité a été initié en 2015 au sein du RRCRéseau Régional de Cancérologie en lien avec l’Agence Régionale de Santé (ARSAgence Régionale de Santé) Hauts-de-France.

Le groupe est constitué des experts régionaux identifiés sur les Hauts-de-France et de tout professionnel inscrit via le bulletin d’engagement (cf. liste des membres ci-dessous).

Pour toute information ou inscription dans le groupe Cancer et sexualité, veuillez contacter Mathilde Dalmier : mathilde.dalmier@onco-hdf.fr

  • Objectifs du groupe

    – Créer du lien entre les différents professionnels intéressés par cette problématique,

    – Etablir un réseau pluridisciplinaire afin de faciliter l’orientation des patients vers des professionnels compétents en matière de santé sexuelle : création d’un annuaire à destination des patients et des professionnels de santé, liens ville-hôpital, adaptation du référentiel AFSOSAssociation Française Des Soins Oncologiques De Support à la région.

    – Référencer les formations concernant cette thématique.

    – Elaborer des projets pour optimiser la prise en charge des difficultés sexuelles liées au cancer et à ses traitements.

  • Membres

    A venir