Radiothérapie

Dernière mise à jour : jeudi 09 mai 2019

Le projet d'harmonisation des pratiques en radiothérapie dans les Hauts-de-France

 

 

  • Contexte

    Le Réseau Régional de Cancérologie ONCO Hauts-de-France pilote le projet d’harmonisation des pratiques entre les centres de radiothérapie initié par l’association CRONOR.

    Le but de ce projet est, dans un premier temps, de comparer et d’harmoniser les pratiques de délinéation des volumes d’intérêt entre les centres de radiothérapie de la région, notamment grâce au partage d’expérience.

    Ce projet, lancé en 2007, a bénéficié initialement d’un co-financement conseil régional, FEDER et centres de radiothérapie pour l’achat de stations AQUILAB dans les centres du Nord et du Pas-de-Calais. Un financement spécifique pour le fonctionnement et notamment pour le recrutement d’un chargé de projet qualiticien est financé par une MIG versée par l’ARSAgence Régionale de Santé.
    En 2018, le projet s’est étendu aux centres de radiothérapie de l’Aisne, la Somme et l’Oise en lien avec la régionalisation.

    Ce projet répond aux missions énoncées dans la circulaire relative aux Réseau Régionaux de Cancérologie. En effet, il contribue d’une part à l’amélioration des pratiques et d’autre part à la gestion des risques en visant à offrir pour chaque patient la même qualité de traitement de radiothérapie quel que soit le lieu de prise en charge.

  • Enjeux

    • Contribuer à harmoniser les traitements et les pratiques dans les centres de radiothérapie en conduisant les radiothérapeutes et les physiciens à comparer leur pratiques entre eux et au regard de la littérature internationale (atlas de radiothérapie) ;
    • Mutualiser l’information relative aux procédures, à l’analyse des facteurs de risques (évènements précurseurs) et d’harmoniser les pratiques liées à la sécurité du traitement tout en respectant les spécificités de chaque centre.
    • Valoriser la participation des professionnels au projet régional en proposant une extraction des indicateurs en vue de les exploiter dans le cadre des EPP (Evaluations de Pratiques Professionnelles) internes.
  • Pilotage

    Le COPIL de radiothérapie

    Le COPIL se réunit plusieurs fois par an et décide des orientations  du projet en lien avec le plan de déploiement (recrutement, avance de fonds…). Il tient compte des orientations scientifiques et des propositions stratégiques d’évolution du comité scientifique afin d’en faire la proposition au CAConseil d’Administration du RRCRéseau Régional de Cancérologie.

    • Référent projet prostate : Dr David PASQUIER, Oncologue radiothérapeuteMédecin spécialiste en radiothérapie. Il traite les cancers par rayons en détruisant localement les cellules atteintes. Il peut être également prescripteur de chimiothérapie (traitement médicamenteux des cancers). Il travaille en étroite collaboration avec les autres spécialistes du cancer dans le cadre de l’application des protocoles de traitement (protocoles thérapeutiques) choisis en RCP (oncologues médicaux, chirurgiens du cancer, etc). Ils assurent ensemble la prise en charge thérapeutique pluridisciplinaire du cancer et la surveillance partagée.
    • Référent projet ORLoto-rhino-laryngologiste : Dr Franck DARLOY et Dr Sophie MAILLARD, Oncologues radiothérapeutes
    • Référent projet sein : Dr Sylvain DEWAS, Oncologue radiothérapeuteMédecin spécialiste en radiothérapie. Il traite les cancers par rayons en détruisant localement les cellules atteintes. Il peut être également prescripteur de chimiothérapie (traitement médicamenteux des cancers). Il travaille en étroite collaboration avec les autres spécialistes du cancer dans le cadre de l’application des protocoles de traitement (protocoles thérapeutiques) choisis en RCP (oncologues médicaux, chirurgiens du cancer, etc). Ils assurent ensemble la prise en charge thérapeutique pluridisciplinaire du cancer et la surveillance partagée.
    • Référents projet poumon : Dr Louis GRAS, Dr Jean-Philippe WAGNER, Oncologues radiothérapeutes
    • Référents projet cerveau : Dr Alexandre COUTTE, Dr David PASQUIER, Dr Hassan RHLIOUCH, Oncologues radiothérapeutes
    • Référents projet rectum : Dr Farid BELKHIR, Dr Xavier MIRABEL, Dr Patricia PHLIPS, Oncologues radiothérapeutes
    • Référent projet Qualité en radiothérapie : Dr Marc TOKARSKI, Oncologue radiothérapeuteMédecin spécialiste en radiothérapie. Il traite les cancers par rayons en détruisant localement les cellules atteintes. Il peut être également prescripteur de chimiothérapie (traitement médicamenteux des cancers). Il travaille en étroite collaboration avec les autres spécialistes du cancer dans le cadre de l’application des protocoles de traitement (protocoles thérapeutiques) choisis en RCP (oncologues médicaux, chirurgiens du cancer, etc). Ils assurent ensemble la prise en charge thérapeutique pluridisciplinaire du cancer et la surveillance partagée.
    • Autres membres du COPIL :
      Laetitia LEMOINE, Coordonnateur RRCRéseau Régional de Cancérologie, PharmacienTravaillant en ville (officine) ou à l’hôpital, le pharmacien est un professionnel de santé spécialisé dans la connaissance des traitements médicamenteux et des dispositifs médicaux (ex. : prothèses mammaires, matériels de maintien à domicile). Il est chargé de l’analyse de l’ordonnance rédigée par le médecin, de la délivrance des médicaments aux patients et de leur préparation éventuelle (ex. : perfusion). Il a une mission de conseils et d’information sur le bon usage des médicaments (ex. : mode d'administration et leurs effets indésirables, interactions entre médicaments). Il est assisté dans ses missions par les préparateurs en pharmacie. La particularité des pharmacies des établissements autorisés à traiter le cancer est qu’elles sont équipées d’une Unité centralisée de préparation des anticancéreux. Ce dispositif permet de préparer les traitements de chimiothérapie injectables en toute sécurité. Certains médicaments utilisés par voie orale à la maison sont uniquement disponibles à l’hôpital. Par des échanges réguliers sur les traitements prescrits, le pharmacien hospitalier et le pharmacien d’officine participent à la qualité d’un parcours de soins coordonné.
      Chloé VIOT, Chef de projet radiothérapie RRCRéseau Régional de Cancérologie

    La gestion administrative

    Elle est sous la responsabilité du bureau et du coordonnateur du réseau. Un ½ poste de secrétariat vient en appui pour la gestion administrative (gestion financière, RH et représentation auprès des instances institutionnelles).
    Un rapport d’activités annuel est publié par le Réseau Régional de Cancérologie.

    La gestion de projet

    Le projet est géré par un Chef de projet Radiothérapie :  Chloé Viot

Agenda des réunions