Centres de Coordination en Cancérologie (3C)

Le Plan Cancer 1 (mesure 32) a conduit à la mise en place des Centres de Coordination en Cancérologie (3CCentre de Coordination en Cancérologie).

Le 3CCentre de Coordination en Cancérologie est la cellule qualité opérationnelle en cancérologie des établissements autorisés. Un 3CCentre de Coordination en Cancérologiecoordonne un ou plusieurs établissements, souvent proches les uns des autres. Il ne prend pas directement en charge de patients mais doit permettre l’amélioration de la qualité des soins et de l’accompagnement des patients.

Il doit veiller à la bonne mise en place des recommandations et mesures qualité (telles que la RCPRéunion de Concertation Pluridisciplinaire, le dispositif d’annonce, etc.) Ainsi, il participe à l’amélioration continue des pratiques et à l’harmonisation entre les professionnels et les établissements.

Le Réseau Régional de Cancérologie ONCO Hauts-de-France assure l’animation des 3CCentre de Coordination en Cancérologie et favorise l’émergence d’un plan d’actions commun. Le RRCRéseau Régional de Cancérologie assure la coordination  des 25 Centres de Coordination en Cancérologie (3CCentre de Coordination en Cancérologie) de la région Hauts-de-France.

Missions des 3C

  • Personnalisation des parcours de soins et application des mesures des Plans Cancers

    • Mise en place et suivi des dispositifs obligatoires, gages d’une qualité des soins et d’une prise en charge individuelle personnalisée et sécurisée : organisation et harmonisation des RCPRéunion de Concertation Pluridisciplinaire (Réunion de Concertation Pluridisciplinaire), du DA (Dispositif d’Annonce), du PPSProgramme Personnalisé De Soins (Programme Personnalisé de Soins).
  • Amélioration continue de la qualité des pratiques et des prises en charge

    • Information des professionnels de santé notamment par la mise à disposition des derniers référentiels et recommandations existants.
    • Mise en place et suivis d’audits et évaluations régionales en vu d’évaluer les pratiques professionnelles dans le cadre de l’amélioration continue des établissements autorisés (Audit Régional des Pratiques en Cancérologie, Etude sur les délais de prise en charge, ).
  • Lisibilité et traçabilité des activités

    • Apporter aux professionnels et aux usagers une lisibilité sur l’offre de soins locale.
    • Participer avec le RRCRéseau Régional de Cancérologie à la mise en valeur de l’activité régionale par le rendu de tableaux d’activités à l’Institut National du Cancer (INCaInstitut National Du Cancer) et par la diffusion de recueil d’activités aux professionnels et aux usagers.

La carte 3C