Etablissement de santé autorisé à traiter le cancer - Collaboration régionale entre établissements de santé pour la lutte contre la dénutrition en cancérologie.

Expérimentation régionale à l'initiative de l'ARS pour le dépistage et la prise en charge de la dénutrition chez les patients atteints de cancer des VADS et digestif.
Ce projet réunit 17 établissements répartis sur 10 zones de proximité de la région, coordonnés par l'unité de coordination régionale du CHRU de Lille.

imprimer

Docteur David Séguy, médecin nutritionniste, Coordonnateur régional du projet.



Tel: 03 20 44 48 50

Ressources :

1. Soins de Support

1.1. Aide nutritionnelle en individuel

Thématique : Filière régionale de lutte contre la dénutrition chez les patients atteints de cancer (VADS et digestif).

Activité :
Type : Repérage.
Prise en charge.
Echanges.
Conseils.
Suivi.
Transmissions au médecin généraliste pour surveillance partagée.

Possibilité de suivi : oui
Lieux : Dans les établissements de santé porteurs du projet : Hôpital privé Arras Les Bonnettes ; CH Béthune ; Clinique Ambroise Paré et Clinique Anne d'Artois à Béthune ; CH Boulogne ; CH de l’Arrondissement de Montreuil Sur Mer ; Clinique des Acacias à Cucq ; CH St Omer ; CH Calais ; CH Lens ; Polyclinique du Bois à Lille ; Clinique du Croisé Laroche à Marcq En Baroeul ; Clinique de la Victoire à Tourcoing ; CH Roubaix ; Polyclinique Vauban à Valenciennes ; Clinique du Parc à st Saulve ; CHRU de Lille, porteur de l'unité régionale de coordination.

Acteurs :
Personnes mobilisées : Médecin nutritionniste et diététicien(e) des établissements de santé de la région investis dans le projet. Equipe de coordination régionale du CHRU de Lille.
Contacts : Dr David Séguy, Médecin nutritionniste, Coordonnateur régional du projet.

Bénéficiaires :
Personnes atteintes de cancer des VADS ou digestif suivi dans les établissements porteurs du projet.

Accessibilité :
Mode d'accès et conditions : Inclusion des patients dans le projet sur dépistage d'un risque de dénutrition dans les établissements où ils sont suivis. Les patients sont ensuite suivis par leur médecin traitant et doivent être ré-adressés en consultation de diététique s'ils perdent 5 kg ou plus.
Coût : Non payant