Campagne d'information dépistage du cancer du col de l'utérus

L’INCa, en partenariat avec le Ministère des Solidarités et de la Santé, mènera 2 nouvelles campagnes d’information; l’une sur la prévention et l’autre, sur le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus.

 

Sans titre

 

Nous avons le plaisir de vous informer que l’Institut national du cancer, en partenariat avec le Ministère des Solidarités et de la Santé, mènera ces prochaines semaines deux nouvelles campagnes d’information, l’une sur la prévention, dans le contexte de la nouvelle année et l’autre, sur le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus, de janvier à avril 2019.

 

CAMPAGNE PRÉVENTION
 
Cette nouvelle prise de parole sur le thème de la prévention s’inscrit dans la continuité des actions d’information menées depuis 2016 par l’Institut.
 
L’Institut prend cette fois le prétexte des vœux pour en formuler un : prévenir 40% des cancers, en changeant ou en adoptant, tous ensemble, de nouveaux comportements – arrêter de fumer / réduire sa consommation d’alcool / manger mieux / bouger.
 
Cette prise de parole prend la forme d’un film de 30 secondes qui sera accessible sur la chaine YouTube de l’Institut à compter du 1er janvier

 

La stratégie des moyens comprend :

1. un dispositif digital en media achetés (YouTube, Facebook et Instagram) et sur les réseaux propriétaires de l’Institut (Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin), du 1er au 14 janvier.

2. une diffusion en TV (M6 en particulier), la première semaine de janvier, destinée à compléter l’exposition obtenue via les media digitaux. 

3. un relais en relations presse (presse quotidienne nationale/régionale, presse magazine, etc). 

 

 

CAMPAGNE SUR LE PROGRAMME DE DÉPISTAGE ORGANISÉ DU CANCER DU COL DE L'UTÉRUS 
 
Tenant compte de l’existence, dans le programme, d’un dispositif d’information directe (courrier et dépliant) des femmes qui ne réalisent pas ou pas assez régulièrement un dépistage, cette nouvelle campagne s’adresse plus spécifiquement aux professionnels de santé, autre partie prenante majeure du dispositif.
 
En effet, le déploiement de ce nouveau programme suppose la mobilisation de trois catégories de professionnels de santé : les gynécologues, les médecins généralistes et les sages-femmes.
 
Ainsi, l’objectif de la campagne est d’assurer la promotion du nouveau programme auprès de ces professionnels et de les mobiliser en tant qu’interlocuteurs privilégiés des femmes pour qu’ils les informent sur le programme et sur le bien-fondé du dépistage du cancer du col de l’utérus.

 

Le message central porte sur :

  • l'enjeu du programme et son objectif ;
  • le bénéfice du dépistage pour les patientes.

Il est complété par :

  • ce que prévoit le programme en termes organisationnels ; 
  • le rôle des professionnels de santé et les moyens/outils mis à leur disposition sur e-cancer.fr.


La création s’inscrit dans le territoire de communication de l’Institut : « savoir c’est pouvoir agir ».

 

La stratégie de moyens comprend :

1. Un dispositif dans la presse professionnelle qui se traduira par la parution d’une annonce dans 6 titres distincts, du 25 janvier au 15 avril 2019.

 

TITRES                                                  Diffusion                Dates de Parution 2019

Cible Gynécologues
Gynécologie Pratique                        20 000 ex.              25-févr. et 20-mars
La lettre du Gynécologue                  11 364 ex.              15-févr. et 15-avr.

Cible Médecins Généralistes
Quotidien du Médecin                        8 700 ex.               31-janv.9 et 7-févr.
Le Généraliste                                     7 200 ex.               18-janv. et 25-janv.

Cible Sages-Femmes
Parole de Sage-Femmes                20 000 ex.              20-mars
Profession Sage-Femme                  5 500 ex.              1-févr. et 1-mars

 

Des actions sur les media et les réseaux sociaux propriétaires de l’Institut viendront amplifier ce dispositif (Home et page thématique sur e-cancer.fr, tweets, posts sur LinkedIn et Facebook).

 

2. La sensibilisation des sociétés savantes et organisations professionnelles des médecins généralistes, gynécologues et sages-femmes, au moyen d’un courrier signé de Norbert Ifrah portant sur la prochaine campagne et les invitant à se mobiliser pour la relayer auprès des professionnels de leur réseau.

 

3. Des relations presse : envoi d'un communiqué de presse à la presse professionnelle et grand public, en particulier audiovisuelle. 

 

Toute l'équipe de la Direction de la Communication et de l'Information vous souhaite une très bonne année 2019. 
 
La Direction de la communication et de l’information  
Département campagnes de communication

 


 

Dernière mise à jour : Vendredi 28 déc 2018